• Parkour Paris Officiel

Mon entraînement des bases

Mis à jour : avr. 25

Avec l'hiver qui arrive et le besoin de mettre de côté la création de contenu sur les réseaux sociaux, j'ai souhaité me replonger dans les bases de l’entraînement. J'en ressens le besoin physique et psychologique et j'ai la conviction qu’elles sont trop souvent laissées de côté au profit de la performance, non pas pour un besoin personnel, mais pour la mise en avant de soi. Bref, je vous propose donc dans cet article mon programme des 6 dernières semaines.



J'ai organisé mon programme d’entraînement sur 6 semaines afin de ne pas travailler sur une période trop longue, risquant de me lasser, mais juste assez longtemps pour voir la progression ou l'évolution de certains aspects.

Mon programme d’entraînement est relativement simple car il est orienté sur un travail physique et technique portant sur ce que je considère être des bases du Parkour.

Il se compose de 4 parties :

  1. Un entraînement physique simple à faire chez soi

  2. 
Un entraînement de Parkour pur

  3. 
Un entraînement axé exclusivement sur les bases

  4. 
Un challenge


Parkour - Entraînement maison (lundi ou mardi) :

  • 100 pompes

- idéalement 5 fois 20 pompes

- 30 secondes à 1 minutes de récupération entre les séries

  • 300 abdos

- 2 fois 50 crunchs

- 4 fois 25 rameurs

- 2 fois 50 grimpeurs simultanés (en position pompe, ramener les deux genoux vers les coudes en faisant glisser les pieds au sol)



Parkour - Entraînement (mardi et jeudi)

Training parkour pur en groupe avec Parkour Paris.

Travail sur des enchaînements ou sur la répétition de techniques.



Parkour - Entraînement de bases (samedi ou dimanche)

  • équilibre sur barre (5 longueurs) - ex : city stade Bercy / barre Austerlitz

  • 
quadrupédie barre (3 longueurs) - ex : city stade Bercy / barre Austerlitz

  • 
réception avec départ à hauteur de poitrine (20 fois)

  • 
détente sèche par dessus barre (20 fois) - ex : city stade Bercy / barre Austerlitz

  • 
planche (20 fois : 4 fois 5 planches ou 5 fois 4 planches)

  • 
grimper de poteau ou tronc puis redescente (5 fois) - ex : arbre Bercy / lampadaire Austerlitz

  • 
parkour si vous le souhaitez

* il n'y a pas d'ordre, il faut simplement finir les répétitions de l'exercice en cours avant de passer à la suite.










Parkour - Challenge des 100 (à caler dans la semaine)

Chaque semaine répéter 100 fois une seule et même technique.

Chaque mouvement raté doit être refait afin d'être comptabilisé.

  • Semaine 1 : 100x longueur marche en équilibre

  • Semaine 2 : 100x détente sèche (hauteur poitrine)

  • Semaine 3 : 100x saut de bras + planche

  • Semaine 4 : 100x saut de détente

  • Semaine 5 : 100x saut de précision

  • Semaine 6 : 100x passe muraille + planche

  • Bonus : 200x saut de fond (avec les élèves)

Pourquoi 100 ? Par ce que c’est un nombre fort, puissant, qui marque l’esprit et le corps. Par ce que la plupart du temps, l’idée de répéter un geste un nombre incalculable de fois effraye les gens : il est difficile mentalement et physiquement de répéter la même chose 100 fois ou plus.


Extrait de mon carnet d'entraînement :






Pour résumer

Je programme rarement mes entraînements mais cette fois-ci j'avais besoin d'un retour aux bases ; pour cela il me fallait être organisé et méthodique. Ce n'est pas forcément la meilleure approche mais c'est celle que j'ai utilisée et que je vous encourage à essayer de mettre en place en l'adaptant à votre niveau.


Mais pourquoi ce "retour aux bases" ?

Tout simplement car cela me parle, me forge, me façonne depuis 15 ans. Cela me discipline l’esprit, m’impose de la rigueur et de la détermination dans la réalisation de mes objectifs. Je fais souvent la même chose dans mes entraînements, certes, mais aujourd’hui je suis encore capable de répéter un mouvement 100 fois, voir plus, sans me blesser ni perdre en efficacité.

Cela veut dire une chose : que mon entraînement ne m’a pas menti, ni trahi, qu’il m’a permis d’acquérir des bases solides et bien ancrées, et surtout que je ne me suis pas trompé dans mes choix et ma méthode d’entraînement. « Être et durer » dans le Parkour est une chose fondamentale qui nous tient beaucoup à cœur. Cela fait 15 ans que l’on est dans les murs avec Parkour Paris, c’est beaucoup (la moitié de ma vie) mais c’est peu au final, alors j’espère pouvoir bouger encore longtemps de cette manière là

Je peux toujours polir une technique et l'améliorer même après 15 ans d’entraînement. Cette idée de "polir" une technique, de la comprendre et de la maîtriser m’a toujours attiré et a toujours été pour moi une évidence dans le Parkour. C’est un axe de travail qui a toujours donné du sens à ce que je faisais car la compréhension du geste me fascine.

Aujourd'hui, je me sens bien dans ma tête et dans mon corps et cela me conforte dans les choix que j'ai fais ces 15 dernières années.



"Le mouvement est l'âme du traceur; il ne bouge qu'afin de maintenir son intégrité. Polir son mouvement afin de polir son âme. Pensez-y."



Pour compléter cet article, vous pouvez consulter d'autres article sur les 5 fondamentaux du Parkour, mobilité de la hanche.

Toutes les informations sur les cours collectifs adultes et les cours collectifs ados.


Pour suivre notre actualité médiatique, rendez-vous sur Instagram ou sur Facebook.


592 vues

Copyrights © 2018 - Parkour Paris