• Parkour Paris Officiel

S'entrainer seul au Parkour

Depuis la médiatisation du Parkour dans les années 2000, nous voyons fleurir de nombreux

traceurs par le biais de différentes associations ou en totale indépendance.

Le Parkour est, à l’origine, un sport individuel dont le but principal est de trouver son chemin

parmi une multitude de possibilités techniques. Cependant, le Parkour est majoritairement pratiqué en groupe.

Peut-on considérer le Parkour comme une activité individuelle à part entière si on ne le pratique qu’en groupe?




POURQUOI S'ENTRAINER SEUL AU PARKOUR ?

C’est à cette question que nous allons répondre.

Pourquoi s’entrainer seul au Parkour quand on peut le pratiquer la plupart du temps avec d’autres personnes ?

Nous avons, pour la plupart, connu le monde du Parkour par différents biais tels que : une association, internet, un groupe d’amis ou tout simplement en rencontrant des pratiquants.

Vraisemblablement, à nos débuts et encore aujourd’hui, nos manières de pratiquer témoignent de ce que l’on a idéalisé comme “ type d'entraînement “ :

  • S'entraîner à plusieurs

  • Peu ou pas d’entrainement sous la pluie

  • Peu ou pas d’entrainement seul

Il est naturel de prendre plus de plaisir à plusieurs ou lorsqu’il fait beau mais peut-on prétendre pratiquer le Parkour sous toutes ses formes si l’on ne sort pas de notre zone de confort de temps en temps ?


Mais sinon, à quel moment réponds-tu à la question principale qui est : pourquoi s’entrainer

seul au Parkour ?

Doucement, chaque chose en son temps, il fallait bien que je complète un peu mon introduction.

Je pense que répondre à cette question est aussi simple que de répondre à une question du type: pourquoi faut-il s'entraîner ?


Si l’on veut progresser dans un sport ou dans n’importe quel autre domaine, il faut répéter, tester, rater/réussir. Ces quelques mots font partie intégrante de l'entraînement. Cependant, nous allons ici nous concentrer sur deux mots :

  • Tester

  • Rater

Quand je parle de tester, je parle bien sûr, d’aller explorer, d’essayer certaines choses inconnues que l’on n’a jamais pris le temps de faire, sans pour autant aller dans l’excès et prendre des risques. En se dirigeant vers l’inconnu, nous avons plus de chance de rater mais si nous prenons le risque de rater, nous prenons aussi le risque de réussir. En restant uniquement dans ce que l’on connaît parfaitement nous prenons uniquement le risque d’être dans la réussite et donc de ne plus progresser.


S’entraîner seul pour moi, permet de sortir de sa zone de confort. Lorsque tu t'entraînes avec d’autres personnes, tu te sers, que tu le veuilles ou non, de l'énergie des autres en les observants, en les suivant ou lorsqu’ils te suivent et t’observent. Inconsciemment, ton ego est flatté par les autres lorsque tu réussis quelque chose et vice-versa. Bien sûr, il est naturel d'apprécier cela, et je dirais même qu’il est important pour ta santé mentale d'être de temps en temps flatté.


Lorsque tu t'entraînes seul, la seule énergie possible à utiliser, c’est la tienne ! Il n’y a personne

pour flatter ton égo, pour t’encourager, pour te suivre ou pour te forcer. Tu te retrouves face à

toi même, face à certaines peurs. Il paraît clair que le vecteur social de l'entraînement à plusieurs est très fort, et lorsque tu as une baisse de motivation dans ta séance, un mot ou une action de ton/tes partenaire-s d'entraînement peuvent remédier à la situation en te faisant passer de 0 à 100 rapidement.


Cependant, imagine que tu arrives à passer de 0 à 100 en t’entraînant seul ? Pense seulement

aux bénéfices que tu peux en tirer. Pour moi allez s'entraîner seul te fera passer un cap dans ta

pratique et te permettra de progresser sur plusieurs plans, tels que :


  • Le plan moral : tu tireras une satisfaction énorme d’avoir pu passer le cap de sortir t'entrainer seul au Parkour ! N’oublie pas que pour ta santé mentale, tu te dois de te faire du bien à l’égo et d’être fier de toi.

  • La pratique personnelle : le fait d’être seul te permet de ne pas t'éparpiller. Tu ne seras pas perturbé par les envies des autres et tu pourras donc te concentrer uniquement sur tes envies et tes choix d'entraînement. Nous n’avançons pas tous au même rythme et les objectifs des uns peuvent différer de ceux des autres. Le fait de sortir seul te permet de travailler sur TES objectifs.

  • Sur le plan mental : faire certains sauts ou se mettre certains “coups de pressions” en étant seul vont te forger un mental à la hauteur de tes objectifs. Si tu es capable de faire certaines choses qui te mettent en difficulté technique ou mental en solo, alors imagine ce que tu pourras faire en groupe.

  • Sur le plan physique : tu progresseras car tu vas pouvoir multiplier tes entraînements. Avant, tu avais peut-être l’habitude de sortir uniquement en groupe par peur d’aller t'entraîner seul au Parkour. Aujourd’hui si tu t’entraines 2 fois par semaine en groupe, tu pourras ajouter des entraînements à faire seul dans ta semaine. Tu n’auras plus besoin d’attendre que les autres soient disponibles et motivés pour aller t’entrainer.

  • Sur le plan de la créativité : tu vas devoir encore plus faire appel à ton imagination pour trouver des enchaînements, des sauts ou des challenges.

Dans cette première partie, je vous ai cité certains bénéfices qui sont pour moi les principales raisons du “pourquoi il faut s'entraîner seul au Parkour”. Il en existe sûrement encore beaucoup, mais il en va de votre analyse personnelle d’en trouver d’autres en allant justement, vous entraîner seul.



QU'EST-CE QUI NOUS BLOQUE ?

Beaucoup de pratiquants, qu’ils soient débutants ou experts continuent à être bloqués par le fait de faire du Parkour seul. Je pense, qu’il ne s’agit que d’une question d’habitude à prendre dès le début.

À Parkour Paris, nous conseillons à chacun de nos élèves de prendre l’initiative d’aller mettre en application ce qu’ils apprennent à l’association. Je pense qu’il est déjà arrivé à tout le monde de chercher la motivation, de se persuader que demain sera le bon jour pour sortir seul, mais souvent nous sommes rattrapés par nos blocages.


Nos blocages peuvent-être multiples. Pour certains, c’est soit le manque d'expérience, et donc

la peur d’aller s'entrainer seul au Parkour, soit l’idéalisation d’une activité qui se pratiquerait uniquement de manière “fun” en groupe. Pour d’autres, ce sera la peur du “ridicule”.


Quand on s'entraîne seul au Parkour, surtout lorsqu’on débute, on a tendance à s'inquiéter du regard des gens qui sont autour de nous. En effet, le Parkour est une discipline qui attire l’oeil même lorsqu’on essaye de se faire discret. Quand tu es avec d’autres personnes, l’effet de groupe prend le dessus sur la peur d’être regardé par les autres usagers de l’espace public.

On peut aussi, lorsqu’on est débutant, rencontrer le problème de “je ne sais pas quoi faire” par manque de recul sur sa pratique. Mais il y a toujours à faire !


Il n’y a pas besoin d’avoir dix années de Parkour à son actif pour aller répéter des passe-murailles, des sauts de précisions ou aller faire de la quadrupédie.


Pour finir, il y a une dernière raison qui nous empêche de nous entraîner seul : la “flemmingite”.


Il est probable que si l’on a quelques symptômes de flemmingite, le simple message motivant

de tes amis va peut-être pouvoir te faire passer le pas de ta porte. Il arrive cependant, qu’un cluster de flemmingite s’installe autour de toi. Il est donc indispensable de te protéger en commençant à t'entraîner seul rapidement !



COMMENT S'ENTRAINER SEUL AU PARKOUR

On arrive sur la dernière partie avec la recette finale qui permettra d’aller s'entraîner seul au Parkour. Je vous ai donc concocté un petit programme pour apprendre à s'entraîner seul !


Le premier jour, vous allez commencer avec :


"Le Parkour tu mets tes baskets, tu vas dehors et tu payes avec ton sang, ta sueur et tes larmes." - David Belle.

Vous l’aurez compris, aucune recette miracle n’existe pour aller s'entraîner seul.

La phrase de David Belle prend tout son sens car elle est simple à mettre en application. Il n’y a

rien de plus simple que d’enfiler une paire de basket et d’aller s'entraîner.

A titre personnel, je me suis toujours posé des questions du type :

  • Peux-tu faire tel ou tel saut tout seul ?

  • Aimes-tu assez le Parkour pour pouvoir t'entraîner seul?

  • Peux-tu relever certains challenges physiques seul ?

Je vous mentirais si je disais que je me suis toujours entraîné seul ou que tous les sauts

“compliqués” que j’ai fais, j’ai pu les refaire seul sans l’énergie de mes partenaires d'entraînement. Néanmoins, j’ai tiré énormément de satisfaction à aller m'entraîner seul au Parkour et à réaliser des choses dans mes entrainements solitaire.

Je me suis inspiré de ce que je pouvais entendre des anciens et notamment sur ce qu’il se

disait sur David Belle et sur ses entraînements en solo bien avant que je ne le rencontre. Par la suite, en le rencontrant, cela à encore plus renforcé mes convictions.


On répète souvent : Être fort pour Être utile.


Mais sommes nous réellement fort si on s'entraîne uniquement en groupe?

Serions-nous utiles quand il s’agira d’utiliser le Parkour pour résoudre un problème seul ? Il est, de temps en temps, utile de se servir de son égo et de se poser certaines questions qui touchent à notre fierté pour sortir de notre zone de confort. Il est également important de ne pas attendre que notre motivation soit au maximum pour sortir seul, sinon les excuses et les premiers symptômes de flemmingite apparaitrons.


Voici quelques conseils pour que tu ailles t’entraîner seul au Parkour :

  • Relire la partie “Pourquoi s’entrainer seul” si tu as encore des doutes.

  • Ne te fixe pas des séances trop longues dès le début, soit indulgent envers toi même et ne vise pas des choses compliquées à faire dès le début.

  • Travaille ton physique avec des exercices de renforcement musculaire spécifiques au Parkour : quadrupédie, traversées, planches, réceptions etc. Ce sont des exercices qui ne demandent pas de créativité et qui sont donc simples à mettre en place.

  • Ne programme pas trop tes séances de Parkour au début, sauf si tu veux travailler quelque chose de spécifique techniquement parlant. Les meilleurs entraînements que j’ai fais sont ceux que je n’avais pas programmé.

  • Répète, teste et explore !

  • Pense à ta sécurité avant tout et ne prend pas de risques inutiles ! Oublie les toits surtout quand tu expérimentes tes premiers entraînements seuls.

  • Regarde la vidéo de David Belle “Je saute de toits en toits” sur youtube.

  • Ne pense pas au regard des gens !



POUR CONCLURE

J’espère que cet article vous parlera et vous fera comprendre l’importance de s'entrainer seul au Parkour et les bénéfices que vous allez pouvoir en tirer. N’oubliez pas que l'important est avant tout de prendre du plaisir dans ce que vous faites et de rester en bonne santé mentale et physique.

J'écris cet article pendant une deuxième période de confinement, ce qui donne encore plus de sens au “pourquoi il est important de s'entraîner seul”. Je pense que vous ne vous êtes jamais posé la question pour aller faire un footing seul. Faites en de même avec le Parkour et utilisez le comme activité pour garder “la forme” pendant cette période de confinement.


N'hésitez pas à consulter Nos conseils pour rester motivés, s'entrainer à la maison, améliorer sa planche.


Toutes les informations sur les cours collectifs adultes et les cours collectifs ados.


Pour suivre notre actualité médiatique, rendez-vous sur Instagram ou sur Facebook.


Copyrights © 2018 - Parkour Paris